• Le Mutin

     

    Ces images ne sont pas libre de droit

    Protected by Copyscape Plagiarism Check Software

     Cliquez sur les photos pour les agrandir



     

     

     

     

     

     


    Le Mutin 1926

    Réalisé au 1/40ème d'après plan et photos prises à bord

    Dimensions: Longueur de la coque 21 m - largeur au maître bau 6,35 m - hauteur du grand mât 19 m - Déplacement en charge 57T.

    Garde robe: Grand Foc 67 m2 - Foc 28/23 m2 - Trinquette 28/50 m2 - Grand voile 109 m2 - Flèche de grand voile 42 m2 - Tape cul 29 m2 - Flèche de tape cul 15 m2.

    Historique:Commandé par la Marine Nationale ( Pour la formation maritime du personnel et en particuliers des pilotes de la flotte de Saint Sevran.) au Chantier Florimont Guignardeau des sables de d'Olonne d'après les plans d'un thonier dundee. A partir des années 1949/50, il fut équipé d'un moteur de char (Deutz de 100 cv) après les refontes importantes de75/76 il fut gréé d'un moteur Baudouin

    Pendant la guerre le Mutin fut un des derniers bâteaux à quitter Brest pour rejoindre l'Angleterre où il est réquisitionné et incorporé dans la"spécial Opérations Exécutives" des services d'intelligence et rattaché à la "15 th M.T.B." dont les opérations se situe à Falmouth et sur la rivière Helford.

    Armé par les marins de sa Royale Majesté Britannique, maquillé en bâtiment de pêche, il assurait des missions de renseignements, de débarquementet de récupération de personnel, de transport d'explosifs (en forme dethons). Son déguisement lui permettait de s'infiltrer dans les flotilles de pêche et de se renseigner de la sortie des "U- bott" des ports de Cherbourg Lorient et Bordeaux. Les Allemands ayant eu de sérieux doutes, restreignèrent les permis de pêche et ce trafic cessa en 1942. A partir de cette époque le Mutin descend en méditerranée (Algérie,Sicile et mer adriatique). Il sera le premier navire allié à entrer dans un port au sud de l'Italie (Barry ou Monopoly ?) Transportant des agents sur l'avant du front pour y effectuer des sabotages. Il remonte ainsi presque jusqu'à Venise.Vers la fin 1944, le Mutin revient en Grande Bretagne.

    Pour ces missions, il avait été pourvu en Angleterre d'un moteur entièrement neuf prélevé sur un yacht à Deauville... mais quand les Britanniques nous l'on restitué en 1945, à Ouistréham, il n'avait plus qu'un vieux moteur poussif et sans marche arrière ( pour les manoeuvres de port, les élèves pilote jetaient une gueuse par l'arrière pour en freiner l'erre), une barre àroue ( peut pratique pour les manoeuvres car trop démultiplié), le pont entièrement peint, et une cabane masquait le coin d'aisance situé à tribord arrière.

    A noter que pendant les périodes d'entrainement de 1940 aux abords de Helfort river, le Mutin fut mitraillé par un avion, il y eut un mort un marin Français,originaire de St Suliac, qui avait fait deux ans d'école de pilotage.

    Le livre de Patrice l'Hour et Olivier Melennec (Marines éditions) relate tout ces faits.

    Si vous vous promenez l'été sur la cote Bretonne, lors d'un rassemblement de vieux gréements, vous aurez peut-être l'occasion de voir et même de visité le plus vieux bâtiment de la "Royale".

     

     




     

    On peut apercevoir:

    - Le guindeau réalisé d'après mesures et photos sur le bâtiment.

    - La plaque de renfort pour protéger la coque de l'ancre.

    - L'écubier et l'ancre.

    - Le pont est en pin d'orégon, sur le modèle en ramin.

    - Les bittons du bout-dehors.

     


    Sur ce cliché:

    - Le guindeau est réalisé d'après photos en bois et laiton.

    - Le guindeau est d'origine, est à manivelle avec 2 vitesses.

     



     

     


    Sur cette vue:

    - Le guindeau à manivelle.

    - Les deux stoppeurs qui servent à retenir la chaîne au mouillage.

     


    Sur cette vue:

    Système de prise de ris à rouleau:

    La prise de ris se fait par la rotation de la bômesur elle même. La balancine et le palan d'écoute doivent être frappéssur un collier mobile, sans quoi les câbles s'enrouleraient en mêmetemps.

     


    Sur cette photo:

    - La descente du poste équipage.

    - La claire voie du poste équipage.

    - Le pied du mât.

     


    Sur ce cliché:

    - Le feu de tribord.

    - Les caps de mouton.

     


     

    Sur cette photo:

    - Descente au carré du commandant avec le compas de navigation posé sur le panneau coulissant.

    - La table à carte, qui abrite maintenant des appareils modernes VHF, sondeur, GPS.

    - Sous la table, la claire voie du carré ne donnant que très peu de lumière.

     




    Sur cette vue:

    - Le youyou sur son chantier à tribord. Le youyou à été réalisé sur couples et bordé.

    - Le transfilage de la grand voile sur le gui.

    - La claire voie de la machine protégé par des tiges en laiton.

     


    Sur ce cliché:

    - Tribord arrière se situe les lieux d'aisance bien quil y est à bord des WC chimique.

    - Labarre franche actionnée par palans est précédé d'un coffre banc surlequel le barreur se hisse et manoeuvre la barre en tenant les garantsdes palans de barre.

     


     

    Sur cette photo on aperçoit:

    - La bôme de tape-cul transfilée.

    - Le palan d'écoute.

    - La queue de maquereau maintenue au couronnement par une ferrure articulée.

     

     

     

     

     


    Le Mutin regréer pour la circonstance en thonier dundee, on apercoit un tangon de pêche au thon à tribord.

     

     

    *****

    Mes autres blogs

    Photographies des villes de France et à l'étranger
    http://photodecouverte.over-blog.com
    *
    Ma carrière maritime en images
    http://royalescales.bloguez.com
    *

    Photographie de la Loire Atlantique

    http://loireatlantique.bloguez.com

    *

    Photographie de ma région et de la nature
    fleurs, insectes.
    http://images-nature.eklablog.com

     

     

     

    « "Kerz Atao" Thonier dundeeFlobart »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Août 2011 à 12:21

    Bonjour,

    Je représente un club de maquette près du Havre en Seine-Maritime,

    suite de la visite de votre Blog je recherche à faire construire une maquette de voilier le Mutin  veuillez me contacter pour plus d'information à ce sujet.

    Jean-louis 06.70.21.68.05 (je laisse un méssage sur votre répondeur )

    2
    Did
    Vendredi 2 Janvier 2015 à 21:15

    bonjour , bravo pour ces merveilles que vous réalisez. je voudrai savoir  comment je pourrai avoir les plans de la maquette saint michel . merci , cordialement Monsieur BOUSQUET Did

    3
    Lundi 5 Janvier 2015 à 17:05

    Bonsoir, Mr Bousquet

    Les plans du Saint Michel, mais lequel ? le 1, le 2 ou le 3.

    Pour le saint Michel II construit par l'association cale de l'île le seul plan est un plan de coque; se renseigner auprès de l'association. adresse mail:  lacale2lile.fr/. 

     

    Le saint Michel II d'après plan du musée Jules Verne le plan n'est pas à la vente, je le termine actuellement .

    Le Saint Michel III, le plan est vendu par la revue "Bateau modèle", pour tout de qui est sur le pont, je me suis servi d'anciennes cartes postales et de recherche sur ce type de bâtiment pour l'accastillage.

    Si vous voulez d'autres renseignements ne pas hésiter.

    Cordialement

    Bruno

     

    Ps: je ne sais pas où vous habitez, la maquette du Saint Michel II est visible au Musée Jules Verne d'Amiens.

    4
    Vendredi 6 Février 2015 à 18:44

    Bonjour,

    d'abord félicitations pour ces remarquables réalisations minutieuses et l'article sur le Mutin à fait resurgir des souvenirs du siècle passé car j'ai eu l'occasion de naviguer sur celui-ci.
    Bonne continuation.

    5
    Vendredi 6 Février 2015 à 19:47

    Bonsoir,

    Merci beaucoup de votre passage et petit mot de sympathie, j'ai  beaucoup de passage mais hélas peu de commentaires.

    J'ai aussi fait des sorties sur ce joli gréement, ce qui m'a permis de réaliser le modèle avec la meilleure précision possible.

    Bien cordialement

    Bruno

    6
    Anne Helene
    Mardi 29 Décembre 2015 à 15:29

    Bonjour,

    Pourriez vous me dire où trouver les plans du Mutin ?

    Merci d'avance,

    Cordialement,

    Anne-helene

      • Mardi 29 Décembre 2015 à 18:08

        Bonjour,

        Le plan du Mutin se trouve dans la revue Bateau modèle- Plan -Voiles et vieux gréements

        au prix de 22 euros.

        Cordialement

        Bruno

         

        www.bateaumodele.com

    7
    bernard
    Mardi 2 Août 2016 à 17:21

    bonsoir je suis de l'ile de la reunion et je cherche les plans des navires ayant oeuvré au peuplement de l'ile je suis en train de créer une association de  réinsertion


    je recherche les plans de la flote de montevergue en 1689 qui a amené les 1er habitant sur l'ile


    merci de votre réponse


    cdltbernard gerand 06 92 28 93 37

    8
    Mardi 2 Août 2016 à 18:01

    Bonjour,

     

    C'est avec plaisir que je vous aurai dépanné, mais malheureusement, je n'ai aucun plan de ces  10 bâtiments, il faudrait se renseigner à la ville de la Rochelle puisque c'était leur pint de départ, ils ont peut-être des archives sur le type de bâtiments et avec quelques ces renseignements vous trouverez peut-être des plans qui correspondent.

    Je vous souhaite bonne chance dans votre recherche.

    Voici un forum de personnes très bien placées qui pourrons peut-être répondre à votre demande.

    MARINE ET MODELISME D'ARSENAL - G. Delacroix

     

    Cordialement

     

    Bruno Landry

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :