• La coque

    plante medicinalesRépertoires Modélisme Bateaux

     

     

    Ces images ne sont pas libre de droit

    Protected by Copyscape Plagiarism Check Software

     Cliquez sur les photos pour les agrandir

     

     
     
     
     
     
     

    jules Verne St Michel II

     

      6 octobre 2006

    *
    La charpente axiale est terminée
    ici on voit:
    Etrave: Pièce de charpente sur l'avant
    Brion: partie arrondie du bas de l'étrave
    Quille: pièce de charpente formant la base de la charpente
    Marsouin: Belle pièce courbe,qui renforce la liaison quille
    et étrave
    Rablure d'étrave: rainure pratiquée sur l'étrave pour y encastrer les abouts de bordage.
    *
    marinelandemontaise_bloguez.com
    *
    *
     

     
    Etambot: Pièce de charpentage axiale.
    Rablure d'étambot : Rainure pratiquée sur l'étrave pour y encastrer les abouts de bordage.
    Fourchette: Paire d'allonges  axiales pour former la voûte.
    voûte: Décrochement en surplomb au dessus du gouvernail.
    *
    marinelandemontaise_bloguez.com
    *
    *
     
    Couples: Ils forment l'ossature du bâtiment. 
    *
     Mise en place des premiers couples
    réalisés en lamellé collé
     
    *
    marinelandemontaise_bloguez.com
    *
    *
    marinelandemontaise_bloguez.com
    *
    *
    marinelandemontaise_bloguez.com
    *
    *


    16 septembre 2008


    Un petit dessin pour comprendre où se situe chaque pièce de charpente
    *

    Plan de coque
    *
    *

    Bordage ou bordé: Planche qui recouvre la coque
    Le bordé: ensemble des bordages.
    Virures: Ensemble des bordages mis bout à bout sur une même ligne de l'avant à l'arrière de la coque
    *
    Le début du bordage.

    *
     
    *
     * 
    *
    *

    Allonges de fond: Pièce de charpente composant un couple
    *
     
    *
    *

    marinelandemontaise_bloguez.com
    *
    *

    Etambot: Pièce de charpente à l'arrière de la quille.
    Etambot
    *
    Saint michel II
    *
    *
    Etambot
    *
    marinelandemontaise_bloguez.com
    *
    *
    marinelandemontaise_bloguez.com*
    *
    *

    La voûte se dessine
    *
    marinelandemontaise_bloguez.com
    *
    *

    Mise en place d'un bordage
    *
    *
    *
    Membrure: Ensemble des couples.
    *
    Vue vers l'avant
    *
     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------                                                                    

    16 octobre 2008



    Virure de galbord ou gabord: c'est la virure qui s'encastre dans la rablure de quille
    Elle n'est pas brochetée et  épouse parfaitement la forme du brion

    brochetage: Action d'effiler un bordage à l'avant comme à l'arrière de façon à
    ce qu'il épouse parfaitement les couples. La surface du bordage étant plus
    importante au centre du bâtiment qu'aux extrémités.
    *

     
    *
    *

     La virure de galbord une virure difficile à mettre en place,
    car elle est vrillée, à l'avant et à l'arrière elle est collée
    sur la charpente axiale et en son milieu elle s'applique
     sur les varangues.

     *

    *
    *

    Virure de ribord: la virure qui fait suite au galbord,
    elle n'est pas brochetée

    *
    galbord, ribord
    *
    *

    virure galbord ribord
    *
    *

    Mise en place d'un bordé
    Après un étuvage de quatre heures,
    le bois étant bien imbibé et plus souple,
    le bordé est mis en place
    de nombreux serres joints et des bras pour
    l'appliquer contre les couples

    *
    bordage
    *
    *


    *
    *


    *
    *


    *
    *

    bordage
    *
    *

    bordage
    *
    *

    bordage
    *
    *
    De nombreux serre-joint sont utiles pour bien la plaquer le bordage
    contre les couples.

    *
    bordage
    -------------------------------------------------------------------------

    14 novembre 2008

     La construction va bon train les virures se montent les unes après les autres
    *

    avant tribord
    *
    *

    *
    *


    *
    *

    La mise en place des bordages n'est pas toujours évidente.
    Sur l'arrière elles doivent s'encastrer dans la rablure de l'étambot.

    *

     
    *
    *
    Bouchain: Partie arrondie de la coque qui joint les fonds et la muraille
     Serre bouchain: Bordage placé au niveau du bouchain, il renforce la coque,
    au niveau du bordé d'échouage.
    *
    Sur cette photographie on voit les serre bouchain bâbord et tribord

    *

    *
    *

    En premier plan une belle pièce de bois "le cornier tribord"
    *

    *
    *





    22 novembre 2008

     Coupe à sifflet désabouté: Permet l'assemblage de deux bordages dans même alignement soumis à de forte contrainte.
    *
    coupe à siffler désabouté

    *
    *

    Brochetage de trois virures sur l'étambot
    *
    virures brochetées
    *
    *

    Brochetage au niveau de la voute
    *
    marinelandemontaise_bloguez.com
    *
    *

    voûte

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                            

    19 décembre 2008

    Un bel exemple de brochetage au niveau de la voûte
    *

    brochetage au niveau de la voûte

    *
    *

    La demi-coque que j'ai réalisé, d'après le plan
    fourni par la cale 2 l'île

    *

    demi coque saint michel II
    *
    *

    *
    *

    Le Saint Michel commence vraiment à avoir de l'allure, plus que quelques
    virures avant de mettre la "clore" , la dernière virure qui
    achèvera la fermeture de la coque.

    *

    *
    *


    *
    *


    *
    *

    barrot de pont: Poutre transversale servant à assurer la liaison des deux bords de la coque
    et à installer les planches du pont que l'on appelle "virure de pont"
    *
    La courbure de barrot appelé "bouge".
    Le traçage du bouge sur les barrots , est obtenu par l'application d'une règle appelé
    "Règle du quart de nonante".
    A savoir, le bouge des barrots est constant sur toute sa longueur
    quelque soit leur position.
    D'une façon générale et depuis bien longtemps, la flèche du pont au maître couple est de
    10 centimètres pour trois mètres de largeur.
    Il suffit de d'effectuer une règle de trois en fonction de la largeur du bâtiment.
    *

    Les barrots de pont sont déjà prêt à être positionnés
    *
     barrots de pont
    *
    *
    Bauquière: Forte planche unissant par l'intérieur le sommet des couples. Elle sert à renforcer la coque,
    et aussi de support aux barrots de pont.
    *
    La tenue des barreaux sur les bauquières se fait par assemblage en queue d'aronde
    Les extrémités des barrots sont découpés au ciseau à bois et viennent s'encastrer
    à mi-bois dans les mortaises pratiquées sur les bauquières.
    *

    *
    *
    Voilà où se positionne les barreaux de pont
    *
    charpente de bateau
    *
    *

    marinelandemontaise_bloguez.com
    *
    *

    La toupie est très utile pour faire de jolies rainures sur les barrots
    *


    *
    *


    *
    *

    Bouge: courbure de la face supérieure d'un barrot 
    Mise en place d'un barrot, on peu remarquer le bouge très prononcé,
    *

    *
    *

    Tout le monde est à l'ouvrage
    *
    On scie...
    *
    saint Michel II
    *
    *

    On ponce...
    *

    saint michel II
    *
    *

    Un des outils indispensable au charpentier de marine.
    *

    ciseau à bois
    *
    *

    Une petite vue en altitude, permet de voir l'ampleur du chantier
    *

    *
    *



     Suite ........coque1



    « Star AmsterdamAménagement du pont »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    yaouancq
    Mercredi 26 Octobre 2011 à 20:05

    bonjour ou bonsoir vou ave fait un travaille mervailleux fabriquer trace debite construire et assanble les future menbrure bordé etrave tableau arriere du st michel 2 c'est incroillable la chance que vous avet je suit tonber amoureux de la charpente de marins dupui mai 6 ans met la j'ai 17 ans  en regarden la construction du st michele 2 vou mave randu et redoner la forcr de fair charpantier de marine grace a vou je suit beaucoup plus motives simcerment merci merci merci


     tel 0647775053

    2
    claude-yves-pierre
    Vendredi 2 Décembre 2011 à 13:28

    Bonjour à vous !

    Superbe, magnifique, et touchant ! Je rêvais, tout gamin, de devenir charpentier de marine, afin de respirer la sueur du bois et celle des ces hommes humbles, mais batisseurs de génie . Merci de m'avoir fait régater dans le temps !!!!

    Très cordialement à tout votre équipage    Claude-Yves-Pierre

     

     

    3
    Vendredi 2 Décembre 2011 à 20:28

    Merci pour vos commentaires élogieux, J'en informerai l'équipe qui a su construire avec rigueur et enthousiasme ce superbe bateau.

    4
    claude-yves-pierre
    Mardi 20 Décembre 2011 à 18:15

    Bonsoir à toute votre èquipe !!

    Trés sincèrement , je ne pensais pas que vous me rèpondriez , mais si !! et pour moi ( ègoistement ) toutes ces photos de l'enfantement de ce cotre dodu à souhait, charnel, éffilé, comme le ventre des sirènes ! ah bon Dieu que c'est bon !!

     

    5
    Mardi 20 Décembre 2011 à 18:25

    Très heureux que vous y ayez pris grand plaisir, pour moi qui est réalisé le suivi de cette construction et qui maintenant termine la maquette, (j'en suis à la couture des voiles ) ce fut aussi de grands moments, le chantier étant accessible au public, de nombreuses personnes ont pu découvrir cette réalisation. Maintenant qu'il n'est plus dans le hangar,et malgré que d'autres bateaux de la flotille soient en carénage, ce hangar nous parait bien vide.

    Vous pouvez voir d'autres photographies sur le dite de l'association

    http://lacale2lile.fr

    Vous y trouverez aussi des vidéos.

    Amicalement

    Bruno

    6
    claude-yves-pierre
    Mardi 20 Décembre 2011 à 20:41

    Rebonsoir !

    Vous voyez, je n'osais vous avouer, qu'humblement, mes ambitions " charpentesques " se réduisaient maintenant à des modèles plus petits !! En effet, tout môme j'etais passionné par ces " bateaux " Mon Père, sous Prèfet de Pontivy jusqu'en 1958 me fit découvrir l'ile d'houat ! Sachez, que je garde à jamais, cette chère Bretagne en mon coeur, ainsi que ces marins téméraires que mon Père soignait de leurs maux terribles  de seigneurs des mers  et tout cela dans le silence des durs  ( mon Père était docteur avant d'épouser, dirons nous, une carriere plus politique ) 

    Très cordialement à vous     Claude-Yves-Pierre

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :